La Mémoire, l'histoire, l'oubli

Titre : La Mémoire, l'histoire, l'oubli
Auteur : Paul Ricoeur
Éditeur : Seuil
ISBN-13 : 9782020563321
Libération :

Télécharger Lire en ligne



Paul Ricoeur A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de La Mémoire, l'histoire, l'oubli Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

L'Immigration en Héritage. l'Histoire, la Mémoire, l'Oubli aux Fronti Eres du Grand Nord-Est

Titre : L'Immigration en Héritage. l'Histoire, la Mémoire, l'Oubli aux Fronti Eres du Grand Nord-Est
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : 9782814301146
Libération :

Télécharger Lire en ligne



A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de L'Immigration en Héritage. l'Histoire, la Mémoire, l'Oubli aux Fronti Eres du Grand Nord-Est Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

La M moire l Histoire l Oubli

Titre : La M moire l Histoire l Oubli
Auteur : Paul Ricoeur
Éditeur : Le Seuil
ISBN-13 : 9782021068382
Libération : 2014-03-25T00:00:00+01:00

Télécharger Lire en ligne



«L'ouvrage comporte trois parties nettement délimitées par leur thème et leur méthode. La première, consacrée à la mémoire et aux phénomènes mnémoniques, est placée sous l'égide de la phénoménologie au sens husserlien du terme. La deuxième, dédiée à l'histoire, relève d'une épistémologie des sciences historiques. La troisième, culminant dans une méditation sur l'oubli, s'encadre dans une herméneutique de la condition historique des humains que nous sommes.Mais ces trois parties ne font pas trois livres. Bien que les trois mâts portent des voilures enchevêtrées mais distinctes, ils appartiennent à la même embarcation destinée à une seule et unique navigation. Une problématique commune court en effet à travers la phénoménologie de la mémoire, l'épistémologie de l'histoire, l'herméneutique de la condition historique : celle de la représentation du passé.Je reste troublé par l'inquiétant spectacle que donne le trop de mémoire ici, le trop d'oubli ailleurs, pour ne rien dire de l'influence des commémorations et des abus de mémoire - et d'oubli. L'idée d'une politique de la juste mémoire est à cet égard un de mes thèmes civiques avoués.»Paul Ricœur

Du vrai au juste

Titre : Du vrai au juste
Auteur : Michèle Baussant
Éditeur : Presses Université Laval
ISBN-13 : 2763783198
Libération : 2006-01-01

Télécharger Lire en ligne



Même si elle demeure insaisissable, sitôt que l'on s'attache à une analyse contextuelle des mécanismes sociaux de recomposition des souvenirs, la notion de juste, associée aujourd'hui à la définition de la mémoire, de l'histoire et de l'oubli, reflète les attentes propres à de nombreuses sociétés aujourd'hui. De fait, elle verbalise un espoir d'action réparatrice, qui vienne non seulement restaurer le passé, mais aussi l'espace existant entre le passé et le présent. Elle s'inscrit dans un contexte social contemporain où s'observe une présence grandissante de la mémoire, sous ses formes diverses, vives ou résiduelles, laquelle éclaire les enjeux, les tensions, les rapports de force qui s'expriment à travers l'idée de juste : s'y formule la question d'un lieu adéquat pour reconstruire un rapport au passé, qui soit aussi porteur de sens et de mise en sens, et non plus seulement défini dans une relation à la " vérité ". Aussi, l'idée de juste nous oblige-t-elle à interroger la part du politique dans la construction d'un récit prenant en compte la pluralité des expériences et qui ne soit ni une révision ou un " forçage " de l'histoire, ni une perspective relativiste. Dans un contexte travaillé par d'importantes mutations sociales et politiques et par ce que d'aucuns pointent comme le repli des " grandes idéologies ", elle engage ainsi à repenser notre environnement métis d'aujourd'hui et à porter un autre regard sur des sujets tels que l'identité, la justice et le statut du témoignage, le pardon, l'oubli ou encore les relations complexes entre l'expérience et la mémoire. Sans doute, cette place du politique peut-elle et doit-elle s'imaginer de plusieurs manières. L'émergence de mémoires cosmopolites et transnationales, qui influent sur les contours de la conscience historique, est venue remettre en question la capacité de l'Etat nation, comme celle de la catégorie de globalisation, à produire une ou des mémoires collectives. Ce sont donc surtout la portée et les limites de son emprise sur l'histoire, et l'idée du passé comme une ressource politique devenue légitime, qui nous intéressent ici. Elles constituent le fil rouge d'un examen de l'idée de juste, interrogée à travers des parcours sociaux et historiques très différents : la Roumanie et la Bulgarie, le Canada et le Québec, le Brésil, le Mexique et la Colombie, la République démocratique du Congo, la France et l'Algérie. Ces parcours replacent la question des modalités de reconstruction du passé, pluriel et hétérogène, dans une perspective qui n'est pas seulement normative, mais aussi et surtout historique et sociale. Ce faisant, ils éveillent notre attention, par-delà une certaine généralisation des expressions de repentance, des politiques de réconciliation et de réparation dans le monde, sur le sens particulier conféré au pardon, à la reconnaissance, au passé et à l'expérience, dans différents contextes culturels donnés.

La juste m moire

Titre : La juste m moire
Auteur : Olivier Abel
Éditeur : Labor et Fides
ISBN-13 : 2830912055
Libération : 2006

Télécharger Lire en ligne



Comment affronter à l'heure actuelle une certaine dérive entre excès et défaut de mémoire ? Simultanément à cette tension entre histoire et mémoire, la difficulté de trouver une " juste mémoire " (quantitative et qualitative) est peut-être l'un des symptômes de la montée prégnante de la catégorie de présent. Pour s'orienter dans ce débat public, cet ouvrage adopte une entrée en matière éthique tout en s'appuyant sur l'œuvre de Paul Ricoeur, dont La mémoire, l'histoire, l'oubli. Sous cet éclairage deux problématiques s'imposent, configurant le questionnement : qu'est-ce que la représentation du passé ? Y a-t-il une juste mémoire ? Il convient de les distinguer, entre un pôle épistémologique et un pôle éthique. Mais cet apprentissage de la distinction méthodique entre s'informer et juger n'est pas sans relever d'un même horizon politique et moral. Il s'ensuit, dans ces pages, une conversation entre historiens et philosophes. Elle fut initiée lors d'un colloque en présence de Paul Ricœur (organisé à la Faculté Libre de Théologie Protestante de Paris avec l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), et se poursuit depuis dans un séminaire de l'EHESS, co-animé par les éditeurs de ce livre.

Devoir de m moire droit l oubli

Titre : Devoir de m moire droit l oubli
Auteur : Thomas Ferenczi
Éditeur : Editions Complexe
ISBN-13 : 2870279418
Libération : 2002

Télécharger Lire en ligne



La France est-elle malade de sa mémoire ? Certains le pensent. Ils dénoncent la manie française des commémorations et regrettent que les Français soient obsédés par leur passé, un passé qui nourrit tantôt leur fierté, tantôt leur mauvaise conscience. Le souvenir de la Shoah, en particulier, est jugé parfois envahissant. Face à ceux qui veulent que jamais ne s'efface la mémoire du génocide nazi, il en est pour mettre en garde contre " un passé qui ne passe pas ". Ou pour faire valoir des mémoires concurrentes, qui appelleraient, disent-ils, la même attention, comme la mémoire du communisme, l'autre grand criminel du XXe siècle. Cette interrogation n'est pas propre à la France. De la mémoire retrouvée de la guerre d'Algérie à la déchirure helvétique, d'autres nations, d'autres États se retrouvent face aux mêmes interrogations : comment gérer les années sombres dont ils viennent d'émerger ? Faut-il renoncer à remuer les vieux souvenirs pour ne pas rouvrir les blessures ? Ou combattre l'amnésie pour permettre le travail de deuil ? Y a-t-il un bon usage de la mémoire ? Les intellectuels sont-ils contre la mémoire ? Qu'en est-il de l'exigence de mémoire et de ses limites ? Comment regardons-nous le malheur de l'autre ? Bref, une juste mémoire est-elle possible ? Entre l'indispensable " devoir de mémoire " et le nécessaire " droit à l'oubli ", la voie est étroite. Des philosophes, des historiens, des archivistes, des sociologues se sont réunis pour l'explorer ensemble.

PASSIONS DU PASSE

Titre : PASSIONS DU PASSE
Auteur :
Éditeur : Editions L'Harmattan
ISBN-13 : 9782296414020
Libération : 2000-06-01

Télécharger Lire en ligne



En ce début de siècle, rien ne semble plus présent que le passé. Qu'est-ce donc qui nous passionne autant ? Les essais recueillis dans ce volume abordent diverses facettes de notre rapport au passé. Que ce soit dans les arts médiatiques, la littérature et le cinéma, par la musique, l'histoire ou l'architecture, en fonction de notre expérience de la ville ou du quotidien, ce sont à chaque fois nos manières de recycler la mémoire, et donc, aussi, de mettre en pratique l'oubli, qui sont attentivement analysées.

Anamnesia

Titre : Anamnesia
Auteur : Peter Collier
Éditeur : Peter Lang
ISBN-13 : 3039118463
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



Memory has always been crucial to French literature and culture as a means of mediating the relationship between perception and knowledge of the individual coming to terms with his identity in time. Relatively recently, memory has also emerged as the key force in the creation of a collective consciousness in the wider perspective of French cultural history. This collection of essays, selected from the proceedings of a seminar on 'Memory' given by Dr Emma Wilson at the University of Cambridge, offers a fresh evaluation of memory as both a cultural and an individual phenomenon in modern and contemporary French culture, including literature, cinema and the visual arts. 'Anamnesia', the book's title, develops the Aristotelian concept of "anamnesis": recollection as a dynamic and creative process, which includes forgetting as much as remembering, concealment as much as imagination. Memory in this extremely diverse range of essays is therefore far from being presented as a straightforward process of recalling the past, but emerges as the site of research and renegotiation, of contradictions and even aporia.

Artful Deceptions

Titre : Artful Deceptions
Auteur : Catherine Emerson
Éditeur : Peter Lang
ISBN-13 : 3039107011
Libération : 2006-01-01

Télécharger Lire en ligne



The essays collected in this volume were selected from papers presented at a conference organized at the National University of Ireland, Galway in April 2004, on the subject of deceptive relationships in French and Francophone literature and visual culture. The collection examines specific representations and enactments of deception in French art and literature from the Middle Ages to the present. Divided into three thematic sections, the book begins by focusing on the role of distortion in art and literature, goes on to tackle the representation and practice of manipulation in certain works, and finally turns to the function of substitution in the construction and reception of artful deceptions. Les articles qui figurent dans ce recueil sont tires des communications presentees lors d'un colloque organise a l'Universite nationale d'Irlande a Galway en avril 2004, sur le theme de la tromperie dans la litterature et la culture visuelle francaises ou francophones. Le recueil se penche sur de nombreuses representations et pratiques particulieres de la mystification depuis le Moyen Age jusqu'a nos jours. Divise en trois sections thematiques, le livre commence par des analyses du statut de la deformation dans l'art et la litterature, pour aborder ensuite la maniere dont la manipulation est mise en oeuvre dans et par certaines oeuvres. Enfin il est question du fonctionnement de la substitution dans la construction et la reception des supercheries."

M moire et identit

Titre : M moire et identit
Auteur : Paul-Augustin Deproost
Éditeur : Presses univ. de Louvain
ISBN-13 : 9782874631252
Libération : 2008-01-01

Télécharger Lire en ligne



Couvrant trois domaines : la culture antique, l'histoire des mentalités et la littérature contemporaine, l'ouvrage s'attache au rôle des représentations, en particulier aux figures et aux formes d'héroïsation (ou d'anti-héroïsation), dans la constitution des identités individuelles et collectives dans le monde occidental contemporain.--[Memento].

De m moire et d oubli

Titre : De m moire et d oubli
Auteur : Christophe Meurée
Éditeur : Peter Lang
ISBN-13 : 9052016062
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



- Il fallait un jour entier pour entrer dans l'actualite des faits [...]. Il fallait un deuxieme jour pour oublier, me sortir de l'obscurite de ces faits [...]. Un troisieme jour pour effacer ce qui avait ete ecrit, ecrire. - Durant plus d'un demi-siecle, Marguerite Duras a entrelace sa vie et son oeuvre a l'Histoire, empruntant des voies qui rendaient poreux le reel et la fiction. Ce mouvement complexe ne peut se detacher, comme l'ecrivain le precise elle-meme, de l'articulation entre la memoire et l'oubli. Les textes rassembles ici partagent l'objectif de faire toute la lumiere sur ces problematiques qui constituent l'un des piliers de l'oeuvre durassienne, des "Impudents "a "C'est tout." Le present ouvrage est issu du colloque international - Marguerite Duras: desseins de memoire et d'oubli - qui s'est tenu a l'Universite catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique) du 2 au 4 mars 2006, a l'occasion du dixieme anniversaire de la mort de l'ecrivain."

Histoire critique et responsabilit

Titre : Histoire critique et responsabilit
Auteur : François Bédarida
Éditeur : Editions Complexe
ISBN-13 : 2870279825
Libération : 2003

Télécharger Lire en ligne



Le succès récent de l'histoire du temps présent s'est accompagné de discussions intenses sur les concepts, les méthodes, les problèmes éthiques soulevés par l'ambition d'écrire, sur des bases scientifiques, une histoire du passé proche, celle qui est portée par des acteurs, des témoins éventuels, des sujets vivants, doués de parole et de mémoire. Ces débats ont été d'autant plus vifs qu'ils ont été concomitants de la prise de conscience de l'ampleur des souffrances engendrées par la violence de guerre, la violence politique, la violence extrême, la marque au fer rouge du XXe siècle. La redécouverte récente de l'événement dans le champ des études historiques a été, en effet, d'abord et avant tout celle de l'événement dévastateur, dont le souvenir cuisant marque souvent une borne paradoxalement fondatrice. Dans cette effervescence intellectuelle, l'historien François Bédarida, disparu le 16 septembre 2001, cinq jours après l'irruption sur la scène mondiale d'une violence d'un genre inédit, a joué un rôle essentiel. Porté par son engagement spirituel, sa foi catholique, et par une vision exigeante du métier d'historien, il a produit une œuvre importante qui s'est attaquée à quelques grands massifs de l'historiographie contemporaine. Le présent ouvrage propose une série de ses articles et contributions, publiés dans les années 1990-2000, sur l'émergence d'une nouvelle histoire du temps présent, sur le nazisme, la Seconde Guerre mondiale, la période de Vichy, sur les rapports entre histoire et mémoire, enfin, sur la responsabilité de l'historien.